Paris Mon Paradis

paris-mon-paradis

En 2011 une jeune réalisatrice burkinabè, Eléonore Yaméogo, est primée pour son documentaire sur les immigrés africains vivant en France à la recherche de l’Eldorado.
Elle choisit d’illustrer une scène de retour au pays par le morceau Ouagadougou de Désiré Sankara, dans un arrangement guitare et percussions inédit.